20 commentaires sur “El macroncito se prepara para matar

  1. dans le même sens, même si ça vient du Canada

    le covid est destiné à supprimer les petites boites et à terroriser les foules pour permettre leur fameux « reset » , une économie globale et le reste une masse de salariés esclaves

      • On dit (ON DIT, hein…!) que tuer peut provoquer un genre d’orgasme…
        Si c’est des petites entreprises -même pas starteupe- qui meurent, ou la liberté d’aller boire un verre au « café de l’église », ou le plaisir de faire la bise à pépé ou mémé… ça devrait pouvoir le faire aussi : « Pan,.Pan, t’es mort…. Rhâââ lovely…! »

      • Merci, de m’éclairer et de n’avoir pas ri méchamment (vous en êtes capable, je vous lis) de mon ignorance du meurtre orgasmique…
        Il aura peut-être ses petits orgasmes, le sucé trop tôt, mais il est tellement azimuté et ébloui que j’aurais tendance à ne pas lui prévoir une survie très longue. Ne serait-ce que parce qu’un jour il va gêner les marionnettistes.

  2. J’ai remarqué au passage qu’en Suède dans le train, il n’y a qu’une seule dame qui est avec un vrai livre dans les mains. Toutes les autres personnes ont leur portable à la main et le consultent.

    Ils nous tuent à petit feu, c’est évident. Macrouille n’est que le c.n de service et il ne le voit même pas, tellement il se croit intelligent, tellement il est imbu de sa petite personne insignifiante.

    Vous savez, Pak, je repense souvent à la conversation que j’ai eue au moment des élections, lorsque j’ai dit à mon amie d’enfance que je votais Marine. Elle m’a répliqué que voter comme je faisais c’était de l’abomination et qu’il n’y avait que Macron pour redresser la France.
    Je n’ai plus parlé de cela avec elle depuis. Mais je l’attends au virage : la patience est souvent une bonne revanche, je l’ai déjà expérimenté.

    Si vous saviez comme je suis contente de vivre dans la campagne vendéenne !!! J’ai au moins un répit en attendant que les assassins de l’humanité sachent ce qu’ils vont faire de nous, les « bouseux ». Ici, hormis les masques dans les magasins, chacun se fait la bise, prend l’apéro avec les voisins etc. C’est presque comme « avant »… s’il n’y avait pas à la radio, à la tévé, sur le pc, le seul mot qu’ils ont à la bouche : COVID (COronaVIrusDisease… encore un mot emprunté aux anglais.)

    Gros bisous et gardez espoir. De toute façon, vous comme moi n’avons sans doute plus 20 ans à vivre. Peut-être que nous n’assisterons pas au pire.

    • J’ai failli choisir de m’installer à la campagne, il y a une petite trentaine d’années. Mais j’étais déjà plus vraiment frais, manquant de courage et d’énergie, et le coin était très loin de la mer. Je pense que j’aurais dû quand même. Trop tard, les octogénaires ne déménagent pas.
      Quant à la Suède, je n’avais pas repéré l’affaire des portables, c’est pourtant vrai que c’est une calamité humaine et sociale, mais j’ai surtout remarqué 7 ou 8 personnes qui ne sont pas DU TOUT d’ascendance viking. C’est trop.
      Et le pire… J’ai longtemps pensé (titre de mon blog) qu’on allait vers une crise majeure, épouvantable, meurtrière. Mais je pensais (c’est comme ça que l’homéopathie ne soigne pas) que ce serait pour plus tard. Là, il est clair qu’on s’embarque direct pour de vraies grosses secousses. Mais on ne verra peut-être pas la phase de dépopulation massive, qui me paraît inéluctable. Et ça ne me rassure pas DU TOUT, parce que, si peu que ce soit, j’ai de la descendance. Et même en dehors de ça, le nombre de vies qui vont être écrasées est effrayent. Nos maîtres agissent avec nous comme nous avec un nid de fourmis : ils écrasent.

      • Bonjour, Pak. J’ai votre réponse « en direct » puisque je suis actuellement sur votre blog. 🙂 Effectivement, bonne analogie avec les fourmis : peut-être devrions-nous être plus indulgents envers elles ?
        Je suis comme vous : jamais je n’aurais pensé, en fêtant Noël en famille l’an dernier, que seulement deux mois après notre vie serait changée du tout au tout et que nous serions contraints de vivre comme Bill « Hank-Huley » (coucou, Nouratin !) et ses comparses nous forcent à vivre à présent.

        Ici, pas l’ombre d’un malade depuis le début. Mais personne ne peut plus vivre « comme avant », tellement on nous serine, via les merdia, les panneaux dans les magasins, et la menace des amendes, que « quelque chose » – ou plutôt « quelques-uns » – en veut à nos vies. Pour être tranquille, il nous faudrait vivre en ermite dans les montagnes, je crois.

        N’employez pas l’expression « nos maîtres ». Ils ne le sont pas. Ce sont simplement des ordures et des assassins, adorateurs du veau d’or.
        Gros bisou matinal. 🙂

  3. @Elba : ils se comportent comme « nos maîtres » et ça marche , nous traitent comme des chiens ; à la niche ! muselière ! en laisse ! … une laisse qu’ ils allongent ou raccourcissent à leur gré . Je me les imagine même entrain de se fendre la gueule de voir que finalement « ça marche » ! mieux même que prévu ! du coup , plus de gilets jaunes , manifs toussa … les zinfo : covide covide covide ! des cas par-ci des cas par là ! les urgences qui urgent . A croire qu’ il ne se passe rien d’ autre . Et pis le vaccin ! le miracle du Saint-Vaccin ! à injecter de gré ou de force ! pensez-donc , des réfractaires qui mettraient la vie d’ autrui en danger ! hérétiques ! au bûcher !

    • Oui, Equalizer, ils se comportent « comme »… Mais ils ne le sont pas. Pas pour moi, tout du moins.
      Je pense à ce soir et aux propos sans doute insipides de Mac/Néron : si seulement personne ne l’écoutait en direct ! Pas d’audimat tout d’un coup. Ca lui ferait tout drôle. (Je sais bien cependant que ça n’arrivera pas.)
      De toute façon, nous aurons un compte-rendu de ses mesures liberticides demain, alors ça ne change rien de l’écouter ou pas. Cet enf..ré n’est pas mon maître, ah ça non !

      Oui, c’est à croire qu’il ne se passe rien d’autre. Pourtant, il s’en passe, des choses. Je pense plus précisément aux braves gens qui n’ont rien demandé à personne et qui meurent sous les bombes du côté de l’Arménie… A tous ceux qui meurent de faim… Aux chinois qui sont espionnés comme nulle part ailleurs… Et…
      Se passe t-il quelque chose de bien sur la planète ? Sans doute que oui. J’aimerais bien savoir quoi, ça me réchaufferait un peu le coeur.

      Bisou.

    • Excellent article à diffuser. Ce que je fais de ce pas. Merci, Realist.
      (sait-on jamais, ça peut faire ouvrir quelques yeux de plus, de lire ça ? ;))
      Bisou.

  4. Même Martin Blachier, qu’on voit éructer contre Toussaint, Raoult et compagnie sur tous les plateaux télé et qui prévoyait, au début du mois de mai, que le déconfinement ferait au minimum 65000 morts de plus malgré les masques et la distanciation, parle aujourd’hui de la fin d’une vaguelette pour décrire les 3 dernières semaines.
    Même ce fou furieux criminel a cessé de croire à ses mensonges, et pourtant on sent bien que Manu va nous taper sur les doigts et nous interdire de bouger jusqu’à Noël.
    On est vraiment un beau troupeau de merdes humaines pour accepter ça.

    • Merci camarade lecteur de mettre l’accent sur l’abominable Nulachier, qui raconte n’importe quoi avec autorité et prétention, alors que comme les autres il ne sait RIEN sur ce virus qui peut-être n’existe même pas.
      Et je partage assez votre jugement sur notre foule de merdes peureuses… C’est inimaginable de voir ça. Ils sont forts, ceux qui ont mis ça sur pied, ça a été longuement préparé avec des moyens colossaux. Et ça marche, alors que c’est l’heure des fourches et des gibets.

      • Bingo! Assignés à résidence, il a dit l’aut’ enculé. Et surtout ne rien faire qui pourrait aider un peu à supporter le monde de merde que ce pinocchio est en train de mettre en place. Pas de fêtes, les masques à la maison, mais tous unis et lucides face au virus qui sera vaincu à l’été 2021 (ça fait huit mois qu’ils savent que ce sera pour l’été 2021) grâce au vaccin de l’autre Hank Huley.
        C’est vraiment à gerber. Cet étron sur pattes sait qu’il est en train d’achever l’économie et il ne sourcille même pas. 40 minutes de mensonges ininterrompus.

      • Cher lecteur, votre com ultra pertinent et de joyeuse humeur a été tellement rapide que j’avais même pas eu le temps d’écrire quelques lignes. Du coup, je trouve qu’il serait mieux placé dans les réactions à mon petit papier, beaucoup plus brouillon que votre texte. Alors, comme j’ai pas le moyen de le déplacer, je le recopie sous mon nom de plume. Comme disait Danton, il en vaut la peine.

    • jusqu’à Noël ? On nous a envoyé plusieurs signes, la ligne est désormais fixée à l’été. De toute façon, pas de vaccin pas de liberté. Je pense qu’on verra se développer au printemps une campagne pro ID-2020 du style « tu veux aller en République dominicaine ? Pas de problème avec le vaccin et le tatouage ID-2020 !  » ou ou « L’Espagne c’est mieux avec mon tatouage !  » « J’aime les Seychelles ? J’aime mon tatouage ! »

      • Ca, à la limite, c’est pas trop grave. Le terrifiant, c’est quand on s’entendra dire : « votre profil convient, mais il faut être tatoué pour ce travail, nous ne pouvons pas nous permettre de prendre des risques ».

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s