30 commentaires sur “L’horreur qui vient, d’Afrique évidemment (MàJ le 9 octobre)

  1. Inhumain ! Même des animaux féroces n’agiraient pas ainsi. Je n’ai pas regardé jusqu’au bout.
    Etes-vous certain qu’il s’agit d’africains ? Leur peau ne me semble pas très noire.

    Dans certains pays, il y a des enfants qui sont « dressés » à faire de telles atrocités dès leur plus jeune âge.

    Effectivement, cela commence à être « importé » dans notre pays. Chaque jour à présent, il y a des agressions au couteau.

    • Elba, il ne faut jamais comparer les auteurs d’actes de férocité insensée, de sadisme effroyable, à des animaux. Jamais. Les animaux ne sont jamais féroces.
      Quant à la peau, la couleur perçue est très variable en fonction de la lumière, mais surtout en fonction de l’origine. Les Soudanais, par exemple, qui ne sont pas des nègres de forêt, sont très très noirs. Les Congolais, notamment, sont beaucoup plus clairs. Ici, je ne sais pas du tout, mais le posteur initial de la vidéo (sur le lien bit.chute) parle d’Africains. Si ça se trouve, ce sont des noirs américains en Floride, va savoir…

  2. La sonorité de langue est africaine. Je diffuse afin que quelqu’un, éventuellement ,puisse en identifier l’origine.
    Nous savons que l’Afrique du Sud organise la mort des blancs. A vérifier.
    A moins que cette vidéo soit un fake, ce qui serait une pourriture de plus.
    Comment l’authentifier ? La source ?

    • Authenticité : je ne suis qu’un petit médecin, et retraité, en plus, mais je peux vous affirmer qu’on voit sur ces images une vraie jeune femme vivante se faire vraiment poignarder et vraiment trancher le cou.
      Source : trouvé sur le site de John de Nugent, dans la partie en allemand du site. Depuis votre question, j’ai regardé et la vidéo avec son commentaire se retrouve sur les parties en anglais et en français. Je ne vois pas qui est l’auteur, et on ne nous dit pas où ni quand ça se passe précisément.
      La vidéo initiale était (et reste) postée sur le site bit.chute, avec un titre en anglais et en une langue qui évoque le tchèque, avec une sorte de défi à Donald Trump, comme si celui qui poste voulait montrer à Trump ce qui attend les Blanches de la part des nègres….

      • Merci Pakounta d’avoir pris le temps de me répondre.

        La sauvagerie est en route, au prétexte d’humanitarisme (barbarisme mais la situation le vaut bien). L’Aquarius est complice de la traite avec toutes les conséquences que cela comporte. Importation de moeurs d’une brutalité inouïe.
        Comme vous, j’ai constaté ce manque d’empathie, y compris à l’égard de leur propre progéniture.
        Comme j’aimerais que chacun puisse posséder votre lucidité !

        Une bonne leçon pour les pauvres idiotes abruties par la propagande :
        https://e-metropolitain.fr/2018/10/07/montpellier-courageux-commercant-neutralise-trois-arracheurs-de-colliers/

      • Oui, Liz, les robots WordPress avaient dû trouver trop de lucidité dans votre com, il était à la poubelle. Le voici dûment rétabli. Et j’avais vu l’affaire de Montpellier où des connasses pleureuses pro-migrants et pro-Aquarius se sont fait arracher leur collier par les brutes précédemment débarquées. Bien fait pour leur gueule, mais le symptôme est là : ces saloperies ne nous voient que comme du gibier.

  3. Et tu as des gens, des blancs, qui manifestent pour l’aquarius, qui sponsorisent…
    Pauvres connards suicidaires et complices de l’assassinat sauvage des autres, des non-suicidaires.

    Hors sujet mais pas que…
    Je viens d’apprendre que la Martinique, dans sa grande solidarité caribéenne, va offrir 450 millions d’euros à Haïti pour l’installation dans 4 communes (!) de réverbères solaires.
    Facile, avec l’argent des hexagonaux et européens qui paient ! (Il ne faut plus parler de métropole, attention, mais d’hexagone…).
    Facile avec l’argent des autres.
    Le paysan autrichien ou grec serait content de savoir qu’il paie des réverbères solaires à un pays qui a signé la paix avec Napoléon avec du sang de blanc, dans un crâne de blanc, avec un os de blanc taillé en crayon. Du moins, selon la légende colportée par eux-mêmes.

    • Le problème, c’est que je crois pas qu’ils soient suicidaires. Au contraire, ils veulent vivre, et surtout pas faire de vagues (ils pourraient mourir) et donc ils accueillent la merde qui se déverse : ça les rassure de penser qu’ils ne seront pas en danger, ils veulent le croire, et ça leur masse la bonne conscience en se disant qu’ils aident des malheureux.
      C’est pour ça qu’il faut montrer l’horreur, la haine, la violence ubiquitaire. Bon, j’ai qu’une centaine ou un peu plus de gens qui regardent ce que je raconte. Ca ne suffit probablement pas 🙂 Mais ces images, au JT de la 1 et de la 2, ça fait rêver de créer une télé pirate qui couvrirait momentanément le baratin habituel…

  4. On tue comme on le faisait il y a 80k ans.. à cela près que les peuples se sont « civilisés » en enrubannant leurs meurtres, taka voir les juifs qui trucident les palestiniens en 2018, Daéche et son Islam « religion d’Amour » qui tranche les têtes à tire l’harrricot.
    D’une certaine façon, les sauvages africains (Les « Premiers » selon Chichi) ont le mérite d’être droit dans leurs bottes : un sauvage reste un sauvage.

    • Ta bien raison, mais par ici, hors temps de guerre, on avait perdu l’habitude. Et ça confirme ce qu’ont dit nos lideurs, sans lever le petit doigt (sauf pour un état d’urgence dont le vrai but était de surveiller la population native) : nous sommes en guerre.
      En guerre, y’a des tribunaux spéciaux, des crimes de trahison, de collusion avec l’ennemi, toussa. Pour l’instant, on se contente de dire à l’ennemi : Welcome chez nous. Forcément, ça va mal finir.

    • «  » un sauvage reste un sauvage. » »
      C’est bien, je n’ai rien contre la nature. A condition qu’elle reste dans sa latitude sauvage.
      Ici,nous avons évolué.
      Notre identité, blanche et industrieuse, est vérifiable. Toute autre tentative d’expliquer notre histoire serait du révisionnisme, voire du négationnisme.

  5. Bonjour, je suis le sudit John de Nugent, Américain du Michigan au Lac Supérieur (aux ancêtres normands), qui afficha sur la Toile cette vidéo en anglais, allemand et francais.

    Deux Boers (Sud-Africains blancs) et opposants au régime noir dans leur pays — deux hommes bien renseignés, dont Simon Roche (nom francais!) de Suidlanders et le bloggeur Henri Le Riche (pareil — bien des Boers sont d’ascendance huguenotte) — qui regardent assez souvent des vidéos véridiques qui montrent des atrocités anti-blanches, m’ont écrit pour m’assurer qu’il s’agit de narcotrafiquants noirs lusophones au Brésil, et que leur crime indicible remonte à 2011.

    En Anglais: https://www.johndenugent.com/make-yourself-watch-this-smug-libtard-answers-on-the-horror-video-of-the-slaughter-of-a-screaming-white-woman/

    En francais: https://www.johndenugent.com/french-video-gauchiste-suffisante-reponses-sur-video-horreur-massacre-femme-blanche/

    Pour me contacter: john_denugent@yahoo.com

    • Je viens de découvrir que vous aviez publié intégralement mon article à propos de cette vidéo, et je vous en remercie vivement. C’est sans doute pour cette raison que j’ai aujourd’hui des visites beaucoup plus nombreuses que d’habitude. Et c’est tant mieux : il faut prendre conscience, ne pas cacher la réalité de la haine contre nous !
      Encore merci, pour avoir d’abord publié la vidéo en plusieurs langues, puis pour m’avoir donné de nouvelles précisions, et enfin pour avoir diffusé mon petit article. Vraiment, merci.

  6. J’ai pas regardé. J’suis une petite nature.
    Si ces gâchis d’ADN, ces étrons humains, étaient arrêtés en France pour leurs actes, vous pouvez être sûr qu’il y aurait des gôchiasses pour nous expliquer que ce sont des victimes du monde tel qu’il va, que toute cette ignoble saloperie est de la faute des hommes blancs.
    Faut réinstaurer la peine de mort en France, couper un millier de ces connards en deux en quelques mois et l’ordre reviendra.

    • Je penserais assez comme ça. Un millier me paraît trop peu, mais faut bien un commencement… Mais, sans police motivée, sans gendarmerie loyale à la France, sans armée autre que de chômeurs et de bougnes encadrés par des hauts responsables carriéristes, quels moyens aurons-nous de faire ça ? Je suis inquiet, c’est un euphémisme.

  7. Je viens de regarder la vidéo .. les fellaghas ont fait pire en Algérie .. à un point que ces connards de français n’ imaginent même pas en 2018 ! Ceux qui ont connu ça ne sont plus si nombreux et personne n’ écoute leur témoignage .. ou ne veut l’ entendre . On n’ échappe pas à la réalité , elle vous arrive en pleine gueule un jour ou l’ autre . Les deux sous-merdes qui tue sauvagement cette fille -jolie en plus! quel gâchis- mérite amplement une balle dans la tête -minimum- leur en faire chier avant serait Justice .. mais bon , on n’ est pas des sauvages !

    • Ah bin ça alors, dans la poubelle alors que c’était posté en fin de soirée et que je me suis pieuté très tard… Il me semblait que j’avais vérifié. Bon, c’est fait.
      Pour les deux merdes noires, effectivement, une balle par tête suffirait… si on les attrape : John de Nugent nous a précisé que l’événement daterait de 2011, au Brésil, et que les ordures sont des trafiquants de drogue. Mais de toute façon, quel que soit le contexte, la violence et la cruauté de ces merdes sont sans limites.

      • Nous sommes dans un temps où même les poubelles doivent être vérifiées.

        J’avais trouvé que les sonorités de la langue des salauds étaient africaines. Des syllabes heurtées. Il s’agit du Brésil. Même combat. D’ailleurs le vent tourne chez eux aussi.
        On dit des Portugais qu’ils ont inventé le métissage. Métissage, à mon avis, de circonstance. Nous en voyons maintenant, à la fois les limites et les dégâts.

      • Le métissage est une tragédie. Le métis voudra toujours faire partie de la race « supérieure » ou perçue comme telle, et bénéficier de ses avantages supposés, mais comme il ne peut pas il prendra toujours et systématiquement le parti de la race « inférieure ». Source permanente de frustation, d’envie et de haine.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s