14 commentaires sur “Fable triste

      • le poids des mots le choc des photos comme titrait un hebdomadaire de reportages

      • Ne retournez pas le fer dans la plaie ! Je n’ai aucune culture de fond… Mais bravo à vous, et surtout continuez !

    • @ Pakounta vous devriez lire William G Carr malgré la piètre traduction (ou transcription) . Comme dirait un social-macroniste, « il a une vision très éclairante ».

      • Merci pour ce conseil. Mais j’ai du mal. Le style est à moitié imbitable, et c’est’ plein d’affirmations sans jamais de source consultables. J’ai repris un truc assez court, La conspiration mondiale… J’en suis à 12 pages sur les 32, ça ne cause que de satanisme, de luciférisme et tutti quanti, on a l’impression qu’il y croit. Moi, tout ça me tombe des mains. Evidemment, il montre (un peu) que des psychopathes organisés tentent de détruire le monde et de se l’approprier. Mais c’est très confus, et les preuves manquent malgré les affirmations… Bref, ce qu’il montre, c’est le travail criminel de malades mentaux. Je me fous de Satan, de Lucifer, de St Michel et de tout, absolument tout, ce qui est issu de la Bible.
        Je vais continuer à tenter d’aller au bout. Et j’en ai un autre, 4 fois plus long… Et j’ai tellement de livres dûment téléchargés mais pas lus…

      • comme je l’écris souvent, l’important ce n’est pas tant que vous ou moi croyions ou pas à l’existence du diable, mais bien que ceux qui tentent de mettre la main sur nous agissent comme s’il existait. Ça permet de mieux comprendre leur action, de mieux les cerner et de mieux les contrer

      • Je suis bien d’accord, mais ces luciférismes sont tellement chiants que d’une part j’arrive pas à me concentrer, et d’autre part je n’arrive pas à imaginer que ces gens y croivent! Cépapossib, c’est juste un ensemble de codes, pour coincer les gens, les tenir, les forcer à agir dans le sens voulu, par la terreur. Mais ils peuvent pas y croire…

      • je pense qu’ils y croient et à très haut niveau sinon plein de choses sont inexplicables

      • @Pakounta l’intérêt du livre « Des Pions sur l’Echiquier » réside au moins dans l’illustration du combat historique entre les travailleurs des peuples et les forces financières de l’usure hyper-puissantes. C’est aussi un aspect que les communistes essaient par tous les moyens d’occulter car ils sont complices des usuriers métisseurs multimilliardaires.

  1. Et cet abruti de passereau souchien a fabriqué son nid, pondu, nourri ses petits jusqu’à ce que…
    Et il accepte de nourrir le voleur squatteur tueur. Avec joie.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s